mardi 24 janvier 2012

Pas particulièrement branchée films, je suis par contre une grande lectrice. Dernièrement, j’ai fait plusieurs acquisitions, certaines grâce à mon anniversaire. Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer je l’ai acheté à cause d’un petit post-it « coup de cœur du libraire » qui avait attiré mon attention, et je n’ai pas été déçue.

C'est quoi l'histoire ? En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre. De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler.

Ce que j'en pense ; Il met à bout de souffle ce livre. Un échange tellement vivant, passionné, tendre, piquant, bouleversant, frustrant. Oui, tout ça en même temps. Au début, ça commence doucement par quelques boutades mais progressivement et assez rapidement, un lien vraiment fort se crée entre les deux personnages. La tension monte, et plus que de l'amour, il me semble qu'il était question de passion. Ils deviennent accrocs l'un à l'autre.

Je me suis presque sentie mal à l'aise face à leurs mails car on est totalement plongé dans leur intimité. Ils ne font pas que discuter, ils se mettent véritablement à nu. Léo par sa douleur, sa classe et son amour. Emmi par sa dépendance, sa jalousie et sa vivacité. Toute la complexité humaine est dessinée dans leurs mots. Ce jeu entre eux, ce désir violent de rencontre sans cesse refoulé, leurs craintes, leurs coups de gueule. Bref, ils sont humains. Une histoire que l'on s'imagine facilement possible et qui nous coupe la respiration car on est au moins aussi frustrés qu'eux.

Il faut que je l'avoue, je suis tombée amoureuse du très charmant Léo. Comme Emmi, et comme sans doute beaucoup de lectrices. Sa façon d'écrire très poétique, son humour un peu nul, la souffrance qu'il a enduré et sa passion dévorante pour Emmi. Qui ne voudrait pas d'un Léo ? Qui n'a pas eu envie de lui faire un gros câlin ? Parce que bon, j'avais l'impression qu'elle se payait un peu de sa tête la Emmi. Mais on comprend sa situation plus que compliquée. Elle est mariée et ne veut rien détruire, mais elle est aussi incontestablement attirée par Léo.
De ce fait, le thème de l'infidélité est plutôt bien traité. Quand est-on infidèle ? Après un baiser ? Après une rencontre ? Quand les sentiments arrivent ? De mon avis, Emmi est infidèle, c'est évident. J'en ai été plus que convaincue juste après avoir lu la très belle phrase « Ecrire, c’est comme embrasser, mais sans les lèvres. Ecrire, c’est embrasser avec l’esprit. ».

La fin m'a laissée sur le cul et totalement dégoûtée. Si bien que je compte m'acheter la suite demain. Non mais sans rire, comment Daniel Glattauer a-t-il pu nous faire ça ?

11 commentaires:

Salomé Lechner a dit…

il a l'air pas mal ce bouquin vu comme tu le décris =)

Emma S. a dit…

Je me doute bien que tu l'as fait c'est en total dépit de ce que pensent les autres :) et heureusement d'ailleurs ! Les gens qui se font des tatouages juste pour être admirés ou complimentés des autres sont ridicules, et peu profonds certainement. J'espère que tu n'as pas pris pour méchant le début de mon premier commentaire, ce n'était pas mon but loin de là :) c'était vraiment pour souligner le fait que je trouve la signification de ton tatouage encore plus belle que le tatouage en lui-même.

MM a dit…

Merci merci merci de faire des articles qui donnent envie de lire :) Ca n'arrive pas souvent d'en croiser sur les blogs ;) je vais vite aller acheter celui là ;) si tu as envie de quelques conseils de lecture, n'hésite pas, je lis beaucoup et suis très éclectique dans mes choix ;)

bisous, M.

Emma S. a dit…

Ah d'accord, j'avais peur que tu aies mal interprété ce que j'avais écrit ! :)

Ton article m'a vraiment donné envie de lire "Quand souffle le vent du nord". Je regrette tellement de ne plus avoir suffisament de temps pour les livres, avant j'en lisais beaucoup mais maintenant c'est plus compliqué. Je ne sais pas quel style de livres tu aimes, mais si je peux t'en conseiller un vraiment magnifique c'est "Des souris et des hommes" de Steinbeck. Ce livre est poignant.

Margaux a dit…

Je ne connaissais pas ton magnifique blog !!! Je remercie Margot signée (MM).

J'ai vu aussi que tu es de Strasbourg, pas très loin de chez moi, j'habite Metz. Et ça me fait vraiment plaisir de découvrir ton blog qui est très beau à l'écrit comme par son design.

Tu me donnes envie de commencer ce livre mais c'est juste impossible pour moi ... Je suis sur 4 livres en même temps... Dur dur...

Alors pourrais-tu me dire la fin ?

Belle journée et au plaisir.
M.

Lucile A. a dit…

J'adore ce concept de "C'est quoi l'histoire ?" "Ce que j'en pense." ça donne envie, ce livre à l'air cool. Donc là j'ajoute ce livre dans ma longue liste de livre à acheter (si mon lycée daigne enfin m'envoyer les tickets "ciné-lecture/réduction" ? haha)

BN a dit…

Woua tu m'as donné envis de le lire! Il y a combien de tome?

MM a dit…

je vais l'acheter au plus vite alors ;) merci pour le tuyau. Ouhh... Alors je peux t'aider mais ça dépend vraiment de quel genre de bouquins tu préfères :) Plutôt roman français/étranger ? Roman primés ? Histoire de famille, de romance ?

MM a dit…

Ahh :) Si je ne devais t'en conseiller que 2 qui m'ont vraiment touché cette année, ce serait 2 romans écrit du point de vue d'enfants et qui sont géniaux. Pas du tout sur le même sujet, mais super émouvant.
Celui qui remporte la palme d'or toute catégorie c'est Extrêmement fort et Incroyablement Près de Safran Foer. C'est sur l'histoire d'un petit garçon surdoué et très ingénieux qui se remet difficilement de la mort de son père, tué dans les attentats du 11/09 et qui part à la recherche d'un élément flou de son passé, qui le fera recroisé des membres perdus de vue de sa famille.

Et un autre ce serait Room d'Emma Donoghue, qui a été en compétition pour le Booker Price anglais. Pour le coup, le sujet est un peu dur aussi, mais super bien traité. C'est l'histoire d'un petit garçon et de sa mère, qui a été séquestré dans une pièce et qui tente d'élever son fils de la manière la plus normale possible malgré la situation. Un peu comme le film "La vie est belle" si jamais tu l'as vu.

Enfin voilà, je suis pas terriblement douée pour vendre les histoires, mais ces deux là sont super touchantes et je suis sure que tu adoreras ;)

Célio a dit…

L'histoire me fait un peu penser à l'un des premiers films de Tom Hanks, " Vous avez un message ". C'est le genre de film à regarder sous une couverture, avec un chocolat chaud en main pendant les vacances de noel :)

MM a dit…

Pareil ! En un mois, j'ai du acheter... 12 livres ! Après les partiels, j'avais juste envie de lire au maximum :) Si tu as d'autres titres à me conseiller n'hésite pas ;) Moi je tiens un journal de mes lectures sur un moleskine, c'est bien pratique ;)