lundi 2 janvier 2012

Les verres vides, les estomacs pleins. Ils riaient comme des enfants, l’insouciance de l’instant remplissant leurs poumons d’un air nouveau. Plus rien autour d’eux ne semblait avoir d’importance, le temps s‘était comme arrêté et filait hors de ces murs apparemment effrayé par tant d‘euphorie. Ils avaient l’air si puissants, pourtant bien naïvement armés de leurs quelques sourires. Alors ils se préoccuperont plus tard de l‘avenir. Pour le moment ils ne l‘entendent pas ou plus, lui qui essaye pourtant de s’incruster mais en vain. Les remparts sont bien trop hauts pour qu’il ne les atteigne.

Et elle, au milieu de tout ça, elle se tenait là. Elle brûlait, elle s’enflammait, que dis-je, s’exaltait. Elle était ivre ce soir là, ivre de lui bien entendu. Ils se trouvaient dans la même pièce, à quelques mètres, parfois quelques centimètres. Lorsqu’il s’esclaffait, elle souriait. Ce doux son chatouillait ses joues, et étirait toujours le plus naturellement du monde ses lèvres. La nouvelle année n’y changeait rien. Plus qu’amoureuse, elle était heureuse.

Dans la nuit, ils s’étaient cherchés, sans se trouver, car ils s’égaraient.

Il y avait la chaleur de ses paumes sur son corps qui l’étouffait pour mieux l’emporter, et elle qui l’embrassait sans vouloir le laisser respirer. C’est le douloureux refrain de leur histoire ; des heures volés, durant lesquelles ils s’essoufflent à s‘aimer. Une sorte de besoin d’échapper à la réalité, de la fuir coûte que coûte et de surtout ne jamais s‘arrêter. Un jeu dangereux qui les pousse et les amuse.

Seulement, la fatigue les a eu, comme à chaque fois. Deux enfants qui ne peuvent s’évader, et qui se réveillent avec un goût amer au bout des lèvres.

Il n’y avait eu aucune fausse note. Juste une danse voluptueuse entre leurs deux corps, emplie de toute leur tendresse et de quelques mots doux.

6 commentaires:

Elis∆ a dit…

Si joliment écrit, plein d'amour, de passion et de poésie, très beau
belle année à toi, que cela continue!

Célio a dit…

Ivre de lui oui, mais pas uniquement je crois ! BOUGIE :D <3

Elis∆ a dit…

Oui en effet, mon nouveau blog, merci de devenir membre, à très bientot j'espère!

Pauline a dit…

Tu écris vraiment bien..

Just a frenzy girl a dit…

Très beau texte...

oui la politique, la vraie (pas le debat Sarko/Hollande) ne vient pas aux gens, sinon les votes seraient tout autres! C'est juste super important surtout avec la situation actuelle en France :/

Alex a dit…

The Hunger Games vaut le coup, tu peux aller vite le piquer à ton copain pour le dévorer !