samedi 7 janvier 2012

Je suis loin d’être une fille déjantée. Et c’est sans doute pour cette raison que mes amis m’ont surnommée dès le collège « la mamie ». J’ignore encore si ils me perçoivent plus comme une rabat-joie ou comme la fille prudente que je m’imagine être. Pour dire vrai, cela m’importe peu puisque je n’ai nullement l’intention de changer. J’ai besoin de savoir où je vais, que les bords soient nets, et les risques moindres. Il ne faut pas se méprendre, je ne suis pas une maniaque de l’ordre. À en juger par l’état de ma chambre je suis même plutôt bordélique. J’estime juste que pour aborder certains évènements, il faut un minimum de préparatifs et de limites - oui, je stresse totalement en vue de fêter mon anniversaire dans mon garage - .
Et c’est là que je me rend compte que je passe vraiment pour la chieuse de service. Je ne le suis pas hein. Je sais m’amuser. Je suis l’une des premières à rire et à se servir un verre. En fait, quand il s’agit de ma personne, il m’arrive même d’avoir du mal à respecter les limites concernant l’alcool. Oui je sais, c’est pas bien du tout, c’est presque pitoyable. Surtout qu’après ça je me permet de faire de la préventions auprès de mes amis - que voulez-vous, l‘être humain est constitué de contradictions - .
Les entendre dire qu’on va fêter ma majorité jusqu’à l’aube me fait flipper. J’ai mes grands parents et mes parents qui vont devoir dormir juste au-dessus, alors je vous laisse visualiser le truc. Enfin, je me fais surement du mauvais sang pour rien. Tout va bien se passer, personne ne va vomir, personne ne va faire de coma, et la musique se coupera aux alentours de 3h-4h. Moi ? Une angoissée ? À en croire mon cours de philosophie, c’est ce qui nous fait exister. Reste à savoir si exister est une bonne chose, la suite au prochain cours.

Sinon, en ce moment même, je m’impatiente. Ce soir, méga soirée en perspective. Des rires à n’en plus finir, des amis, de la musique, bref, vous connaissez la recette. Et comme beaucoup de filles, je me prépare toujours mille ans à l’avance pour finir par devoir glander sur mon pc en étant toute maquillée, toute habillée. Mais cette fois je dois finir de me préparer chez une amie, alors pour le moment, j’ai juste à sécher mes cheveux, le reste ce sera pour plus tard.

Je suis aussi en train d’attendre le dessin final de mon tatouage. Le tatoueur va me l’envoyer par mail ce soir vers 18h30. Le jour j approche à grand pas, j‘ai terriblement hâte. Vous aurez probablement droit à un long récit une fois que je serais passée sous l’aiguille. Je parlerais principalement de mon expérience, de cette passion/admiration grandissante que j’ai pour cet art, et j’expliquerais peut être toute la signification derrière mon - pour l’instant futur - tatouage.

Sur ce, faut que je me sèche les cheveux.

6 commentaires:

Bérénice ♥ a dit…

Bonjour :3
C'est ceelestica.blogspot.com
je change de blog : http://pastelmoons.blogspot.com follow me, si tu veux.
gros bisous ~ <3

Salomé Lechner a dit…

T'inquiète pas trop pour ton anniversaire, parce que je crois que tu ne seras pas la seule "rabat-joie" ce soir là <3 On s'est bien trouvée quand même non?!
Je t'aime ma Mayu.

Nelly. a dit…

Très jolie photo :)

Bises

Amicalement. Nelly.

Karloushette a dit…

Jolie photo !

Lice a dit…

C'est marrant, quand je te lis, j'ai l'impression de me retrouver, surtout au niveau de l'alcool.. ça a été difficile de respecter les autres par rapport à ça..

Charlotte a dit…

Ah la réputation de "mamie" ou de "coincée" je la connais... Pas toujours agréable. Mais le plus important ce n'est pas ce que les autres pensent, c'est juste d'être en accord avec soi-même. Et si tu as besoin que tout soit délimité pour être bien, je ne vois pas où est le mal (bon ok, c'est peut être parce que je suis pareil !)