mardi 14 août 2012

Hé non, je n'abandonne pas mon blog et je ne suis pas morte non plus. Enfin, peut être un peu. Les vacances me fatiguent. Sortir me fatigue. Moi qui aime tant rester à ne rien faire, je crois bien que depuis mon retour en Alsace je suis sortie quasiment tous les jours. Vous n'imaginez même pas comme c'est extraordinaire pour l'ermite que je peux être. Normalement, je me réserve toujours des moments rien qu'à moi, des moments où je glande sans me soucier de ce qui m'entoure et surtout sans prendre la peine de répondre aux messages ou appels. Et là, je vois du monde, je bouge, je mange, je bois. Vous voyez le tableau quoi. Même qu'hier je voulais rester seule mais au dernier moment j'ai envoyé un texto à une amie, allô ! Qu'est-ce qu'il m'arrive ? On va dire que je profite. Dans le fond ça me convient, même si je ressens une sorte de manque. Le manque d'être seule. Oui, cela existe.

J'aime beaucoup me retrouver avec moi-même. Avoir mes seules pensées et rien d'autre. Certains doivent trouver ça angoissant ou déprimant, mais moi ça me plait. Cela me permet de remettre de l'ordre, et de voir ce qu'il reste à faire, ce qu'il faudrait faire ou même changer. Bien sur, ça n'aboutit pas souvent sur du concret mais cela fait toujours du bien. Et surtout, quand je suis seule, j'ai l'impression que tout va bien. Y a personne pour m'embêter ou me prendre la tête, alors c'est d'autant plus parfait. J'aime beaucoup me débrouiller et tout faire toute seule aussi. Genre le shopping, le ménage, ou encore niveau cours. Je vais rarement bosser mes devoirs avec les autres, de même que je n'apprécie pas trop les travaux en groupe (Exposés et TPE ont été mes pires cauchemars). J'aime pas compter ou faire confiance aux autres. Je sais aussi que quand je galère sur un truc, je demande rarement de l'aide, je veux toujours m'en sortir sans personne. Enfin bon, si je suis au fond du gouffre je vais pas non plus me laisser enterrer quoi, j'accepte de temps en temps qu'on fourre son nez dans mes affaires, mais le moins souvent si possible.

En parlant de cours - eurk, parler de ça pendant les vacances - ; je suis officiellement inscrite à l'université. Bon, il manquait mon certificat de la JAPD mais je leur ai envoyé hier donc maintenant tout est ok. Bonjour la fac de lettres modernes, le restau U, la bibliothèque, et tout le reste. Et là, ma mère vient de m'appeler pour me dire qu'on a loupé, enfin que j'ai loupé, le coche pour souscrire à l 'abonnement annuel de bus et tram. Bravo Manon. Tant pis, le mensuel c'est bien aussi. 
Décidément, il faut penser à trop de choses maintenant, ça va être difficile pour la petite tête en l'air que je suis. Mais je vais m'en sortir, parce que je m'en sors toujours. Surtout que l'indépendance qu'offre l'université va parfaitement aller avec mon souci de toujours vouloir bien faire les choses. Je ne dirais pas que j'ai hâte, mais que c'est au moins un côté de la rentrée qui ne m'effraie pas trop. Par contre, le revers du truc, c'est qu'en tant que grande asociale, je crains d'avoir du mal à rencontrer deux ou trois personnes sympathiques. J'en demande pas plus hein, juste avoir quelqu'un avec qui parler. Parce que malheureusement - ou heureusement -, aucune de mes connaissances ne va en lettres modernes. Je vais donc me retrouver vraiment toute seule pour le coup. Je sais que je viens de faire l'éloge de la solitude mais dans ma petite solitude programmée et appréciée, j'ai conscience de ne pas être une véritable solitaire dans l'âme. C'est-à-dire que j'ai des amis que je peux appeler quand je veux et mon très cher boyfriend. Enfin, qui vivra verra comme on dit. Inutile de se faire des films - compliquée pour une angoissée comme moi -.

Voilà longtemps que je ne vous avais pas raconté ma vie comme ça. J'espère avoir encore quelques lecteurs car mine de rien c'est agréable de se savoir lue et peut être comprise. Pour la énième fois, je vais tenter de mettre à jour plus souvent mon petit blogounet - je dis ça à chaque fois -. J'ai lu quelques livres donc je peux écrire quelques critiques, et après, ma foi je ne sais pas. J'ai envie de poster des trucs, mais je ne sais jamais quoi. Surtout que ma vie n'est que peu intéressante n'est-ce pas ? Bref. Je vais me doucher. 

3 commentaires:

Ushio a dit…

Toi aussi la haine du travail en groupe ? :)
Je passe aussi le plus clair de mes journées seule chez moi, mais parce que tout le monde est en vadrouille !!

Bienvenue en LM sinon ^^

Mack a dit…

Oh mais Manon, comme je te comprends, ça fait trois jours que je suis toute seule, et j'ai fais le tri dans pleins de choses. A part ça tu vas à l'université où ça ? :)

Mack a dit…

Tu veux faire quoi après la fac ?